Journaliste,chroniqueur, critique littéraire


La java dizygote

Editions pourquoi viens-tu si tard? 18.00€  ISBN 978-2-919113-20-0

Avec son roman, « La Java Dizygote », Véronique Serer nous enchante, nous détend les zygomatiques, nous fait passer du rire aux larmes.

D’un style léger, enlevé, elle nous entraine dans un polar aux accents  « san antonien » un rien mâtiné de Pagnol, le tout dans un vocabulaire d’une immense richesse.

On sent au travers des péripéties des uns et des autres des expériences  vécues, un regard acéré et à la fois bienveillant sur notre société.

Pour qui ne connait pas la Provence, les descriptions y sont si bien faites, que chaque page est un vrai tableau, voire un synopsis de film (pourquoi pas ?).

On entend les cigales, on sent le rosé, on hume l’écume de la Méditerranée et la résine de pin.

Bref on circule avec bonheur dans ces pages ensoleillées et neigeuses.

Tous les personnages sont attachants, si plein de bonhommies et pourtant tous si secrets.

Véronique Serer, réussit le tour de force de nous parler tout au long du livre d’un personnage jamais présent physiquement et pourtant principal.

C’est là qu’est toute la maestria de la romancière, nous parler de ces jumeaux dizygotes, à qui il manquent toujours la part de l’autre.

Un livre qui fait du bien au cœur, qui détend le cerveau, un livre qu’il est difficile d’abandonner et dont on attend une suite avec impatience.

Kariane Maxwell,  juin 2015